La petite histoire d’un grand projet de société

L’histoire de la pédiatrie sociale en communauté est intimement liée à celle du fondateur, le pédiatre Gilles Julien. C’est une histoire d’amour pour les enfants, qui se poursuit encore aujourd’hui et qui ne cesse de grandir. C’est la création d’un modèle de soins unique de médecine sociale, qui, grâce à la persévérance et à la collaboration de nombreux acteurs, fait aujourd’hui œuvre de référence ici au Québec et partout ailleurs dans le monde.

1980-1990

Observations et influences

Influencée par les peuples inuit et différentes cultures dans les années 1980, la pédiatrie que pratique le Dr Julien évolue pour mieux écouter et mobiliser la communauté autour de ses enfants.

Voir le principe de Jordan

1991-1999

Un nouveau modèle de collaboration

C’est dans Hochelaga, Maisonneuve, Côte-des-Neiges et l’Outaouais que Dr Julien jette les bases de la pédiatrie sociale en tissant des liens étroits de collaboration entre la communauté, les familles vulnérables et les établissements.

1991-1999

À la rencontre des enfants

Grâce à l’appui de Jacques Lorion, directeur du CLSC de Côte-des-Neiges, le Dr Julien va à la rencontre des enfants et des familles, accompagné par différentes intervenantes (Hochelaga et Maisonneuve: Claudette Everitt, infirmière; Côte-des-Neiges: Sylvie Nuckle, orthophoniste; Outaouais: Lucie Dufresne, psychoéducatrice).

1997-2000

Le premier centre ouvre dans Hochelaga

Grâce à la générosité de l’entrepreneur Gilbert Sansoucy, la clinique emménagera sur la rue Aylwin, sous le nom Assistance d’enfants en difficulté (AED).  La Fondation Lucie et André Chagnon financera l’AED à la hauteur de 50% de son budget pendant plus d’une décennie.

2003

Un deuxième centre ouvre à Côte-des-Neiges

Avec la complicité de la Fondation Lucie et André Chagnon, la collaboration du Centre local de services communautaires (CLSC), de quatre écoles et du centre communautaire, Dr Julien ouvre le Centre de services préventifs à l’enfance et modèle sa pratique aux besoins du quartier multiethnique de Côte-des-Neiges.

2004

Une rencontre internationale sur la pédiatrie sociale

Siégeant au conseil de la société européenne de pédiatrie sociale (ESSOP), le Dr Julien organise, à Montréal, la rencontre internationale de la société avec l’assistance de Médecins francophones du Canada, à temps pour le lancement de son livre A Different Kind Of Care: The Social Pediatrics Approach.

2005

Création de la Fondation

Déjà préoccupés par l’avenir et voulant se doter des moyens nécessaires pour assurer la pérennité de la pratique et son financement, Dr Julien et Me (Sioui) Trudel rédigent les objectifs de la Fondation qui sera connue sous la Fondation pour la promotion de la pédiatrie sociale.

2005

La formation universitaire

La même année, le Dr Julien s’associe à l’Université de Montréal et de l’Université McGill. Les deux centres du Dr Julien sont reconnus comme centres de formation universitaire pour les stages obligatoires en pédiatrie et les stages électifs en médecine familiale. Grâce à l’appui de la Fondation Chagnon, un réseau de formation se met en place.

2006

Les droits de l’enfant

Avocate, médiatrice accréditée et entrepreneure sociale, Hélène (Sioui) Trudel peaufine le modèle de pédiatrie sociale en communauté. Elle y intègre la pratique du droit basé sur la Convention relative aux droits de l’enfant, comme assise au modèle et outil d’intervention.

2008

Accompagnement pour les centres en devenir

La Fondation engage le 1er responsable de l’accompagnement des communautés afin de mieux répondre à la demande des entrepreneurs sociaux voulant démarrer un centre.   

2009

Le Garage à musique

Hélène (Sioui) Trudel crée le Garage à musique, premier centre spécialisé de pédiatrie sociale basé sur les neurosciences. En plus du suivi en pédiatrie sociale en communauté, on y offre de l’accompagnement scolaire adapté et l’apprentissage collectif de la musique.

2010

La naissance d’un réseau

Avec le soutien financier de la Fondation Lucie et André Chagnon, d’autres communautés sont accompagnées pour ouvrir leur centre, dans Centre-Sud à Montréal, dans le Haut-Richelieu, à Gatineau, Trois-Rivières et Lévis.

2010

La Fondation du Dr Julien

Pour mieux atteindre ses objectifs et planifier les actions pour l’avenir et le déploiement d’un réseau, la Fondation pour la promotion de la pédiatrie sociale se restructure et change son nom pour la Fondation du Dr Julien.

2010

Entente de financement

Le gouvernement du Québec octroie à la Fondation un financement de 3 millions $ sur 3 ans. Avec l’ouverture d’un centre à Ville Saint-Laurent et un à Saint-Jean-sur Richelieu, on compte 11 centres de pédiatrie sociale en communauté au Québec.

2011

Le transfert des connaissances

Me Hélène (Sioui) Trudel met en place le volet de transfert des connaissances avec Céline Monette de Médecins Fancophones du Cananda, consolidant ainsi la formation continue et le soutien aux centres. La Fondation réunit tous les acteurs de la pédiatrie sociale au Québec avec un premier Symposium en décembre 2011.

2014

La pédiatrie sociale en territoire autochtone

Le Dr Julien connaît bien les communautés du Grand Nord québécois pour y avoir pratiqué pendant près de 10 ans. Il accompagne la pédiatre Johanne Morel pour ouvrir un centre qui réunit la communauté de Kuujjuaraapik et la communauté crie de Whapmagoostui.

2015

Deux chaires de recherche en pédiatrie sociale en communauté

Grâce au Dr Julien, à la Fondation Marcelle et Jean Coutu, à la Fondation de l’Hôpital de Montréal pour enfants, à Ghislaine et J. Sebastian van Berkom et à BMO Groupe financier, deux chaires de recherche voient le jour, soit à l’Université McGill et à l’Université de Montréal. Pour la première fois au Canada, on pourra connaitre les impacts à long terme de cette pratique.

2015-2020

Certification et financement des centres

Dans son plan économique de 2015, le gouvernement du Québec s’engage pour cinq ans à soutenir la Fondation dans le déploiement d’un réseau québécois de centres de pédiatrie sociale en communauté certifiés. Il s’agit d’un jalon important vers l’accès et la pérennité de la pratique.

2017

La pédiatrie sociale en Ontario

C’est en 2017 que le premier centre de pédiatrie sociale en communauté ouvre ses portes en Ontario, dans le quartier Vanier, à Ottawa. Au Québec, le réseau compte maintenant 28 centres.

2011-2018

Un premier centre au Nouveau-Brunswick

La pédiatre Élaine Deschênes souhaite l’accompagnement du Dr Julien et de Me (Sioui) Trudel pour soutenir son équipe, qui croit au potentiel du modèle pour répondre aux besoins d’enfants vulnérables au Nouveau-Brunswick. Un centre ouvre enfin ses portes dans le village acadien de Memramcook.

2019

Premier centre en territoire autochtone non cédé

Négociations et persévérance ont finalement porté fruit. Poussés par la Fondation Dr Julien et le Conseil des Atikamekw de Manawan, les gouvernements canadien et québécois ont trouvé un compromis historique, pour contribuer au financement du centre Mihawoso par le biais du financement provenant du principe de Jordan et du gouvernement provincial.

2019

Nouvelle mission, nouvelle identité

Plus que jamais, la Fondation est convaincue que nous devons agir ensemble pour garantir à nos enfants l’accès à la pédiatrie sociale en communauté. La nouvelle identité s’inspire du modèle de soins et symbolise le grand cercle protecteur de nos enfants ainsi que les 41 articles de la Convention relative aux droits de l’enfant.

2020

Maintenant 45 centres au Québec

L’appui gouvernemental au déploiement du réseau des centres certifiés et l’accès à la pédiatrie sociale dans les communautés vulnérables est renouvelé et fait partie du plan stratégique 2019-2023 du ministère de la Famille du Québec. Aujourd’hui, 45 centres sont en opération.

Et demain ?

Nous continuons le travail pour nos enfants. C’est pour chacun d’entre eux que nous mettons tous les efforts à bonifier le modèle et les meilleures pratiques et à assurer la pérennité de la pédiatrie sociale en communauté. C’est grâce à l’innovation, à la solidarité et à l’engagement de toute la collectivité, ici et ailleurs, que nous ferons une véritable différence, un enfant à la fois, une communauté à la fois.


Faire un don
https://fondationdrjulien.org/wp-content/uploads/2020/10/2.3-et-demain.png

La Fondation

Dr Gilles Julien

Les centres