L’approche unique de pédiatrie sociale en communauté

Cette approche de médecine sociale intégrée développée par Dr Julien, est centrée sur les besoins, intérêts et les droits fondamentaux des enfants issus de milieux vulnérables. Elle utilise comme leviers d’intervention, les forces de l’enfant, les ressources de sa famille et de personnes déterminantes dans sa vie et sa communauté, pour créer, en mode collaboratif, un cercle protecteur de l’enfant. Les chercheurs s’entendent : la proximité géographique, combinée aux activités offertes directement dans la communauté et aux liens avec les institutions augmentent la capacité à rejoindre et à identifier les enfants ayant les plus grands besoins.*
*Clément et coll., 2015

x

La méthode APCA, au cœur de la démarche

APPRIVOISER, c’est apprendre à se connaître, se rapprocher, créer une relation de confiance pour travailler en partenariat.

 

PARTAGER, c’est échanger avec l’enfant, sa famille et les personnes qui l’entourent pour accueillir sans préjugés ni jugements, les émotions, les faits et les idées.

 

COMPRENDRE, c’est décoder les problèmes et le contexte global, mettre en commun les hypothèses des intervenants et orienter les gestes à poser.

 

AGIR, c’est créer et mettre en place le plan d’action avec l’enfant, impliquer la famille élargie et la communauté appelées à le mettre en place.


S’IMPLIQUER

La démarche clinique

La rencontre d’évaluation/orientation propose une démarche clinique qui met en application la méthode APCA.  Elle mise sur une dynamique collaborative centrée sur les besoins de l’enfant. Elle précède le « Suivi/accompagnement » qui englobe plusieurs soins et services tout au long de la trajectoire de vie de l’enfant.

1. L’accueil

Ce premier contact avec l’enfant et sa famille se fait simplement, comme à la maison. Accueillis par la personne responsable de l’accueil, le médecin et la travailleuse sociale, on joue, on fait connaissance et on s’apprivoise.

2. L’ouverture

L’enfant et les participants prennent place autour d’une table; il se crée un univers de partage et de convivialité. L’enfant présente les gens qui l’accompagnent. Le déroulement de la rencontre est expliqué.

3. Le partage

Le médecin et l’intervenant psychosocial cherchent à comprendre la problématique, en échangeant avec l’enfant et les participants, sur sa situation et celle de sa famille. On souligne leurs forces tout en identifiant leurs besoins et leurs droits.

4. La discussion à deux voix

C’est l’examen clinique de l’enfant – seul à seul – avec le médecin qui cherche à saisir ses besoins. La travailleuse sociale et les autres poursuivent la discussion afin de compléter l’évaluation psychosociale et émettre des hypothèses.

5. La mise en commun

Les hypothèses sont exposées et des pistes de solutions amenées. L’enfant et la famille participent activement, ce qui permet de mettre en lumière les besoins de l’enfant, sans jugements.

6. Le plan d’action

Suite au diagnostic du médecin, l’équipe propose un plan d’action selon les priorités. Il comprend les besoins, les forces, et l’offre de services dans le centre de pédiatrie sociale et dans la communauté.

7. Le dénouement

L’équipe valide les attentes de la famille et de l’enfant suite aux solutions proposées et aux prochaines étapes. La rencontre se termine toujours en nommant une des forces de l’enfant afin de solidifier le lien de confiance.

La communauté, partie intégrante du modèle

La pédiatrie sociale en communauté table sur la notion d’empowerment, soit de la participation significative de l’enfant et de l’engagement de sa famille élargie et de sa communauté mais aussi de concertation avec les ressources des établissements. Leurs forces respectives sont autant de leviers d’intervention au quotidien. Une voisine, un Grand ami, les organismes communautaires, écoles et garderies du quartier, les maisons de la famille et les institutions, tous ont le pouvoir et les moyens de former ensemble un village et de créer un cercle protecteur et bienveillant autour de nos enfants.


DEVENIR BÉNÉVOLE
https://fondationdrjulien.org/wp-content/uploads/2020/10/2.2-b-Dr-Julien-12051.jpg

Qui fait quoi?

Professionnels

S'impliquer